7-9 janv. 2015 Villeneuve d'Ascq (France)

À une époque de crise généralisée, où les sociologues sont de plus en plus conduits, par une actualité morose ou dramatique, à se pencher sur les vulnérabilités, les déclins, les catastrophes, il s’agira de prendre l’histoire à rebrousse-poil et de s’intéresser à l’ « aller mieux », que l'on énonce celui-ci en termes de résilience, de rétablissement, de guérison, ou de « faire face et s’en sortir » (pour reprendre le titre d’un ouvrage dirigé par V. Châtel et M. -H Soulet en 2002). Le centre de gravité du colloque concernera la santé mentale, mais les expériences de guérison en santé somatique ou de résilience sociale pourront être mobilisées en contrepoint.

Le colloque est novateur dans la mesure où la sociologie qualitative de l’aller mieux est très peu développée (à la différence de la sociologie de la maladie ou de la souffrance). De plus, en ce qui concerne la santé mentale, les études quantitatives s’intéressent très peu à produire des chiffres sur la guérison, la rémission ou le rétablissement, à la différence de ce qui se passe pour des maladies somatiques comme le cancer. Pourtant, malgré le déficit d’outils descriptifs et théoriques, de nombreux services psychiatriques tentent d’orienter leurs pratiques vers le « rétablissement » des patients, terme aujourd’hui privilégié pour désigner leur capacité à mener une vie normale dans la cité. Plusieurs innovations ou programmes expérimentaux se sont développés dans ce sens. Le colloque sera l’occasion de faire le bilan de certaines expériences récentes d’aide au « rétablissement », tout particulièrement le programme expérimental de médiateurs de santé pairs, et de les articuler à une sociologie des processus de l’aller mieux, envisagés à la fois dans leurs aspects politiques, pratiques, professionnels et existentiels.

Le but de la manifestation est de dynamiser ce champ potentiel de connaissance, à la fois dans sa dimension internationale et de manière interdisciplinaire (aux côtés des sociologues, principaux organisateurs, on envisage la participation de philosophes, anthropologues, psychiatres, psychologues, économistes).Les chercheurs auront également l’occasion de développer des échanges avec les institutions, les professionnels et les représentants des usagers concernés. Il s’agira à la fois et de manière croisée :

  • de questionner les évolutions politiques, culturelles, institutionnelles, scientifiques qui aboutissent à la mise en avant de différents termes pour parler de « l’aller mieux». La notion d’autonomie pourrait être également examinée, l’autonomie-émancipation et l’autonomie-adaptation semblant deux figures contradictoires de l’individualisme en modernité avancée, qui interrogent à la fois la définition de l’anormal et les critères de l’aller mieux. On cherchera à repérer les évolutions potentielles des formes contemporaines de consolation, des supports contemporains de réparation du lien social,
  • d’analyser des initiatives dont le but explicite est l’évitement de la rechute, de la récidive, de l’enlisement dans une situation sociale ou psychique de catastrophe. Cela concerne diverses institutions – on s’intéressera à celles qui concernent le trouble psychique prioritairement, mais d’autres, concernant la santé somatique ou la désaffiliation sociale pourraient fournir des points de comparaison,
  • de décrire des trajectoires de résilience ou de résistance et d’en repérer les conditions sociales, d’analyser les vécus individuels ou collectifs de la traversée de la maladie et de la guérison, du désastre et de la reconstruction, qui constituent des expériences fortes relativement peu investiguées sociologiquement, voire provoquent des reconfigurations biographiques qui font objection au déterminisme mécaniste, qu’il soit biologique ou sociologique.
   

Agenda

Propositions de communication

1er juin 2014

Réponse du Comité

10 juillet 2014

Texte final

30 octobre 2014

Dates du colloque

7 au 9 janvier 2015

 

Soutien scientifique et financier

logo_clerse_1.jpg

 AISLF_1.JPG

 Logo_Ceries.png

 Université Lille

 3_Logo_CCOMS.png

 

logo_Mgen.jpg

 

logo_MDU_final_2.jpeg

 

logo_CNSA.jpg

Soutien financier

Logo_region_NPDC_1.jpg

logo_federation.jpg

Personnes connectées : 1